Peuramie


J’ai peur, amie, j’ai peur
je m’effraie
que sous un jour attrayant
de nouveau
je perde peu à peu mes peaux
d’oignon
tombe mes masques
et ne devienne plus bientôt
qu’une chair flasque

J’ai peur, amie, j’ai peur
je m’inquiète
que sous le charme ment
de la conquète
ne perde un fil de raison
nu
et ne m’alienne.
Je ne crains rien de plus
sinon qu’un mot
Je t’aime.

À propos de grmin

Comme le H du mot Hawaï, je ne sers à rien Voir tous les articles par grmin

2 responses to “Peuramie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :