Réveillé par un poème


papillon et bourdon je sais, tu es un papillon
qui va sous le soleil, butine
je sais tu es un papillon
je ne suis qu’un vilain bourdon

je ne suis qu’un vilain bourdon
que tes visites illuminent
je ne suis qu’un vilain bourdon
je t’en demande bien pardon

je te demande bien pardon
pour tous mes chagrins inutiles
je te demande bien pardon
parfois tu rentres à la maison

parfois tu rentres à la maison
me surprendre en pleine déprime
parfois tu rentres à la maison
je sais, tu es un papillon

À propos de grmin

Comme le H du mot Hawaï, je ne sers à rien Voir tous les articles par grmin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :